ix-huitième et dernière journée de Promotion Honneur. Bon, ça y est, la messe est dite : Nous jouerons en Honneur la saison prochaine. C’était officieux, c’est désormais officiel, avec tous les avantages que cela comporte ! (Triplement de la prime de match, remboursement du prix de la licence, un cubi de Côte du Languedoc à retirer chez notre ami " La Ronde des Vins ", un gâteau Opéra offert par… Opéra, un an de coiffeur pour Chris Darguence et le tatouage d’une licorne pour Jean-Marie Ledan. Et pour les dirigeants, me direz-vous ? Rien : ils ne font que leur boulot…) Et pourtant se profile à l’horizon un déplacement en terre universitaire où l’objectif va être de rester invaincus pour l’équipe fanion et d’aligner une quatorzième victoire d’affilée pour la Réserve. Ce dernier match, va être l’occasion de faire une large revue d’effectif. Matthis Fouquet est retourné dans ses montagnes et Arno Dub est descendu des siennes. Si Julien Forgues est sorti de la feuille de match avec ses 12 points de suture à la paupière (ce qui lui donne un regard à la Aldo Maccionne. Je craque…), accompagné par Antoine Maura en délicatesse avec ses muscles pelvi-trochantériens, de Nicolas Pazdyka qui a encore mal à son extenseur de l'hallux et Greg qui est toujours sous assistance respiratoire, depuis son arrivée du semi de Bordeaux, la veille. Tout ce petit monde va retrouver à l’infirmerie, Nico, Arthur et Seb.

1 : Léon F. - 2 : Bascouzaraix J. - 3 : Roux A.
4 : Pocq D. (cap) - 5 : Napias Y.
8 : Elgoyhen J.
9 : Pazdyka T. - 10 : Dubourg G.
11 : Caravéra S. - 12 : Beaudoux T. - 13 : Dupeyron T. -  14 : Conduche F.
16 : Carmona F. - 17 : Richardson G. - 18 : Gibeaud B. - 19 : Moura J. -  20 : Edange P.

Comme le temps est incertain, les cestadais commencent " pied au plancher " pour déflorer rapidement  le tableau d’affichage et se mettre à l’abri d’une lessive des équipements compliquée. C’est Thibaud  Pzdy qui ouvre la marque. Samuel Caravera et Thomas Dupeyron le suivront et les visiteurs tourneront  en tête à la mi-temps par 6 / 17. La seconde sera plus calme avec un essai (Damien Pocq) de part et  d’autre, pour un score final de 13 à 22. Seule ombre au tableau, la blessure de Thib.
Après un week-end de repos, les demi-finales arriveront avec un déplacement compliqué à Sanguinet
un retour à la maison.
Pour l’équipe fanion, les entraîneurs ont dû composer avec les absents et ont fait dans l’exotique en  plaçant Victor Jimenez au centre avec son copain Corentin Perrier (reformant ainsi une paire béglaise  de la belle époque!).

1 : Rigal M. - 2 : Manente V. - 3 : Picot J.
4 : Morant M - 5 : Chassaing S.
6 : Ledan JM - 7 : Michel A. - 8 : Dubreuilh A.
9 : Bonnefond T. - 10 : Fourton B. (cap)
11 : Viescou L. - 12 : Perrier C. - 13 : Jimenez - 14 : Paulin Y. - 15 : Barriuso L.
16 : Augendre B. - 17 : Viescou F. - 18 : Valentini U. - 19 : Zapico N. - 20 : Moreira P. - 21 : Pourtuguez D.

Les U14 ont finis leur match exhibition, les choses sérieuses peuvent commencés !
Les entraineurs ont exhortés leurs joueurs à ne pas tomber dans la facilité et a respectés leurs adversaires. Message reçu. Mika Bdx fait parler ses jambes de feu et sa gestuelle sans nulle autre pareille pour ouvrir le score. Fourton Benjamin ne convertit pas la transformation (il avouera après le match, déguisé en lapin, qu’il était dans un jour sans…) BEC 0 / 5 Cestas.
6 minutes plus tard, Benji rate une pénalité pourtant dans ses cordes (c’est-à-dire à 10m face aux poteaux !)
Sur une percussion, Yoann Paulin reste à terre et doit sortir pour un " protocole commotion ". Damien (Pourtuguez, pas Pocq, rassurez-vous !) le remplace, marque un essai et ressort aussi sec ! Si ce n’est pas de l’efficacité, ça ! BEC 0 / 10 Cestas.
Par solidarité avec son homologue, le buteur Béciste loupe une pénalité. 25ème minute, Corentin se fait la malle et marque sous les poteaux. Benji refait monter sa moyenne : BEC 0 / 17 Cestas
Le BEC plie mais ne rond-point. La preuve : ils viennent de marquer un essai sur un temps faible cestadais. Il n’y a pas de vent, pas de soleil, les tribunes sont silencieuses, mais les buteurs sont inefficaces : BEC 5 / 17 Cestas.
44ème minute, Samuel se rappelle la consigne de Jean-Marie dans les vestiaires (quand il le tenait à bout de bras par le col du maillot) prend l’extérieur, longe la tribune et marque. Benji s’enflamme sous une " standing ovation ": BEC 5 / 24 Cestas.
C’est la mi-temps. Après la ligne d’en-but, c’est au tour de la buvette d’être prise d’assaut !
C’est reparti. Les étudiants ont compris qu’il valait mieux éviter le centre de la ligne de trois-quarts sur leurs rares attaques pour ne pas se faire découpés, mais ils se font quand même roulés dessus en défense ! Damien Pourtuguez court après la baballe est la rattrape dans l’en-but des rouges. Benji…
BEC 5 / 29 Cestas.
Damien qui doit être " chaud-patate " récidive sur l’engagement suivant. Benji… Transforme : BEC 5 / 36 Cestas.
Les Bécistes sont à l’agonie mais se défendent bec et ongles et 5 minutes plus tard, c’est Fabien Viescou qui y va de sa percée et percute trois adversaires… dans l’en-but, pour marquer sous les poteaux ! Devant tant de prévenances, Thibaud Bonnefond (qui a pris la relève de Benji) ne peut que transformer : BEC 5 / 43 Cestas.
Cela commence " à faire cher ", mais les bleus ne lâchent pas l’affaire. L’on se dirige gentiment vers la fin du match et le dernier mot (qui compte double) sera pour Samuel et un doublé en 10 minutes ! Les buteurs sont au diapason et ratent les transformations : BEC 5 / 53 Cestas.
16 matchs, 16 victoires, plus grand nombre de points marqués, plus petit nombre de points encaissés, meilleur goal-average, tout cela fait bien évidemment plaisir, mais n’aura servi à rien si nous nous loupons sur les matchs couperets des demi-finales ! Match aller à La Réole le 8 avril et retour à Cestas le 15. En voilà du rugueux…

Bon les gars…
- Parité : UNE arbitre et UNE directeur de match !
- C’est la fête : Nos hôtes avaient choisi le dernier match de poule pour faire la fête du club…
- Nostalgie : Francis " Tonton " Desvergnes a eu la très bonne idée d’organiser un repas d’avant match pour les anciens.
- Pieds Nickelés : Mauvais côté de l’info précédente, Yachaga Dubois, Mickael Seysset et Tony étaient là aussi…
- Médisance : A la lecture de la feuille de match, certains se sont gaussés en prédisant du chômage technique pour nos ailiers ! Résultats : 6 essais…
- Jeunisme : Du 8 au 15 que des joueurs nés en 1994. Un intrus : Benji !
- Smart : Un dirigeant cestadais faisait la tronche suite au passage dans le bourbier d’accès à la tribune avec ses chaussures de golf en nubuck péruvien.
- Ça pique : Avant un match, Jean-Marie Ledan fait comme tout le monde : un nouveau tatouage !
- Yo Bro : Les frangins Manente sont rentrés sur le terrain seuls et ensemble. Émouvants !
- Protocole commotion niveau amateur :
  Question : ça va ?
  Réponse : Oui, le joueur peut rejouer
                     Non, le joueur peut rejouer, on verra plus tard.
- Pénurie : Il n’y a plus de rhum au bar du club-house. Suivez mon regard…

Vivement dimanche prochain

De notre envoyé spécial : Wilfried LangDePute

Note du traducteur : Cette œuvre étant de pure fiction, toutes ressemblances avec des personnes ou des faits existants ne sauraient être que fortuites.