L’École de Rugby du R.C. Cestadais

Les M10 avec Arnaud JIMENEZ

Finies les vacances de printemps, pour sa 8° interview, après avoir décrit le fonctionnement de l’École de Rugby sous la responsabilité de Stéphane COUGOUREUX et après les moins de 8 ans, le chroniqueur ARIÉ….JOIE vous propose de faire connaissance avec le trio d’Éducateurs des moins de 10 ans, autour de Arnaud JIMENEZ 
En ce Samedi 4 Mai, frisquet et pluvieux, l’équipe des " Vieux Crampons" était mobilisée pour la distribution du Tariquet et le Rosé de Bordeaux auprès des nombreux clients.
Laissant ses protégés sous la responsabilité de Loïc et Jamal, l’Éducateur de la catégorie M 10, se prêtera au jeu du Questions/Réponses par l’ARIÉ….JOIE dans le bureau du club-house.
 
1- Arnaud qui es-tu et d’où viens-tu ?
Âgé de 42 ans, marié et résident à Salles, je suis le papa de Téo, 9 ans, jouant dans la section que je coache.
Après des études en mécanique et génie électrique, j’occupe des fonctions de technico-commercial dans la domotique où je parcours le Grand-Sud-Ouest de la Nouvelle Aquitaine aux fins fonds de l’Occitanie.
Ancien footeux, c’est Téo qui m’a conduit au RCC dès l’âge de 6 ans où j’ai aidé, en tant que papa accompagnateur, Stéphane, responsable à l’époque de cette section.
Puis naturellement j’ai suivi mon fils chez les M 8 et maintenant chez les M 10.
J’ai suivi les cours de formation d’Éducateur et j’aurai mon " baptême du feu " le 29 Mai à Gradignan, au Comité Départemental, pour la validation de mon diplôme, après les jours de formation que j’ai étalés sur 2 ans, en fonction de mes obligations professionnelles et personnelles.

2- Peux-tu me présenter l’équipe qui t’accompagne pour les entraînements ?
Nous sommes 3 qui nous aidons depuis 4 ans pour gérer cette section, avec Loïc LE GALL, ancien Rugbyman et Jamal TANTAOUI, ancien Footballeur, pères respectivement de Samuel et Walid, coéquipiers de Téo depuis leurs 6 ans.
Nous échangeons régulièrement sur les entraînements et les ateliers et nous sommes aidés, en fonction des besoins, par des papas accompagnateurs.
Tous les 3, nous avons suivi le même parcours de formation avec le même rendez-vous de validation pour le 29/5.

3- Comment fonctionne ce groupe des M10 ?
Nous avions en début de saison un effectif de 23 licenciés dont 2 filles, ce groupe intégrant 7 nouveaux pratiquants.
Les entraînements ont lieu le mardi soir de 18 h à 19 h 30 où je me fais un devoir d’être présent, malgré mes déplacements, et le samedi matin de 10 h à midi.
Pour cette fin de saison le groupe c’est réduit, après 4 abandons dont 3 parmi les nouveaux pratiquants.
Quand nous sommes au complet, ce qui arrive rarement, nous tournons avec un effectif de 19 enfants.
Petit exemple concret, en cette journée pluvieuse à 10h nous n’avons que 10 présents, 14 avec les retardataires, ce qui perturbe l’organisation des entraînements.
Au niveau de l’apprentissage du jeu, au cours du 1er trimestre nous faisons encore des équipes à 5, comme chez les M 8 avec " contacts aménagés ", en clair les placages, puis à partir de décembre nous passons au jeu à 10 avec contacts, où les conditions d’adaptation sont plus compliquées à digérer par les jeunes joueurs.
D’abord il faut s’adapter aux nouvelles dimensions du terrain plus grand qu’à 5, 56 m x 40 m, contre 30 m x 25 m.
Ensuite l’équipe a doublé en nombre de participants et il faut chercher sa place. Le jeu s’est compliqué dans sa technique avec l’introduction de la mêlée, de la touche, du ruck et du grattage, des phases très techniques et enfin la durée des matchs est passée de 20 à 30 mn.
Cela fait beaucoup de changements à assimiler en peu de temps.
D’autant que nous avons un groupe majoritairement de 1ère année puisque seul 6 enfants de 2° année pratiquaient déjà. Cela se ressent lors des matchs car la difficulté se situe face à des équipes composées d’une majorité de 2ème année, avec un écart physique important.
A mes yeux certains enfants, sans doute trop " coucounés ", malgré leur âge, ont du mal à sortir de leur zone de confort.
Mais l’objectif de l’École de Rugby est de faire évoluer tout le groupe et de tous les faire jouer, même si parfois l’assiduité n’est pas optimale. Ceci peut créer des difficultés de compréhension face aux joueurs assidus ou plus performants, surtout avec un effectif ne permettant pas de faire 2 équipes.
Nous arrivons toutefois, grâce à des leviers parfois individualisés, à les amener à donner le meilleur et les résultats sur l’année, compte-tenu de tout ce que nous venons de dire, sont très honorables.
Reste maintenant à valider tout cela lors des tournois de fin d’année.


4- Comment évolue l’effectif d’une année sur l’autre ?
Pour la saison prochaine nous aurons une dizaine de joueurs qui intègreront la catégorie des M12
Avec ceux passant en 2° année et la quinzaine arrivant des M 8, nous espérons avoir un groupe de 25 à 28 joueurs, peut-être complété avec des nouveaux arrivants.
Cet effectif plus important que cette année, nous permettrait de constituer 2 groupes par âge et par niveau technique.

5- Quels échanges effectuez-vous avec d’autres équipes du département ou de la région ?
Dans la 1ère partie de la saison, jusqu’aux vacances de printemps, le Comité Départemental organise des plateaux, par secteur, avec les clubs de Gironde et des Landes proches.
Dans la 2° partie de la saison, nous sommes inscrits dans une poule de 8 clubs permettant d’établir un classement qui est utilisé pour organiser les finales départementales auxquelles nous avons participé, avec près de 50 autres équipes et les M8, le 13 avril dernier à La Teste de Buch.
Nous étions dans le Niveau II, le niveau I étant réservé aux " grosses écuries ". La matinée fut d’un excellent niveau de jeu, l’équipe de Cestas a fini 1ère ex-aequo de sa poule de brassage.
Pour l’après-midi, ce fut plus compliqué face à des équipes classées 2° de leur poule, composée majoritairement de 2ème année. Nous avons fini dernier de la poule avec un seul match nul à la clé et des défaites, mais nous n’avons pas non plus subit de domination outrageuse. L’esprit de corps et la combativité se sont un peu dilué au fil des matchs, mais nul doute que cela nous servira à l’avenir.
Le 18 Mai nous irons disputer le tournoi de Pessac Alouette en compagnie des M12 et le 15 Juin nous nous retrouverons avec les M8 à La Brède, pour clôturer la saison.
Mais avant nous aurons participé au grand tournoi de Pentecôte à Lanester, en Bretagne.
Comme te l’ont décrit les Éducateurs des M8, nous organisons, à l’occasion de ses rencontres, des " auberges espagnoles " qui permettent de fédérer l’ambiance conviviale entre joueurs, éducateurs et parents accompagnateurs.

6- A tes yeux, Arnaud y aurait-il des améliorations à apporter dans l’organisation ?
Oui, si le RCC possédait plus de bénévoles et en particulier sur l’EDR, nous pourrions mettre en place un " Référent " pour chaque catégorie, qui ne soit pas un parent ayant son enfant dans la section.  Ceci nous permettrait d’appliquer une politique commune à toute l’EDR, détachée de l’affect.
Nous souhaiterions également que certains parents communiquent plus quant aux absences de leurs enfants et qu’ils considèrent réellement la pratique de leur enfant comme un sport qui requiert de l’assiduité pour progresser.
Enfin nous avons pour objectif, en fonction de notre fibre éducative, de faire progresser chaque membre du groupe, malgré la difficulté liée au manque d’hétérogénéité de la section. Pour ma part, je joue plus sur la corde sensible des uns et des autres, en individualisant la relation par un coaching plus spécifique, tout en luttant contre le manque de confiance chez certains.

7- Dernière question : As-tu d’autres passions que le rugby ?
Oui, avec comme beaucoup, ma vie familiale et la vie entre copains.
Mes projets de construction/rénovation me permettent aussi de développer mon goût pour le bricolage.
Pour le niveau sportif j’adore le VTT et grâce à notre proximité avec l’océan, les sports d’eau comme le paddle où le surf.


Merci Arnaud pour ce sympathique entretien et maintenant place à Loïc et Jamal pour mieux connaître ce trio des coachs des M10,avant de finir avec la photo de groupe vers midi.

8- Loïc LE GALL Bonjour, pouvons-nous faire connaissance ?
Guy Bonjour, comme mon prénom et mon nom l’indiquent j’ai des origines bretonnes par mes arrières grands-parents, mais je suis Auvergnat par mes grands-parents.
Je suis le papa de Samuel que je suis avec Arnaud depuis 4 ans.
Rugbyman durant 11 ans, j’ai joué au FC Moulinois depuis les benjamins jusqu’en Séniors. J’ai été surclassé de Junior à Sénior en Fédérale 3, avant d’intégrer le groupe des Séniors après la montée en Fédérale 2 ou je me suis blessé, ce qui a mis un terme à ma carrière.
J’ai démarré comme papa accompagnateur et puis, comme Arnaud, j’ai suivi la préparation d’Éducateur et je serais le 29/5 à Gradignan pour notre validation.
Dans ma vie professionnelle j’occupe des fonctions de " Responsable Méthodes " dans le groupe SAFRAN, basé à La Teste de Buch.

9- Comment te sens-tu dans ce trio d’Éducateurs ?
Parfaitement bien, depuis 3 saisons j’apprécie la méthode de coaching très structurée, ce qui m’a permis de retrouver la " passion rugby " qui m’anime et que je partage avec mon fils Samuel.
Nous échangeons entre coachs nos visions du jeu et nous ne sommes pas toujours d’accord, mais nous avançons ensemble, avec un vrai travail d’équipe visant à développer la culture de la gagne.
Je trouve que notre groupe a fait une belle saison avec beaucoup de travail sur toute l’année. Sur le dernier tournoi à La Teste j’en suis satisfait dans sa globalité, avec une belle matinée mais une après-midi où peut-être nous n’avons pas été assez directif et encadrant pour surmotiver notre équipe, sachant que 2 équipes dans la poule était au-dessus de notre niveau.
Mais je souligne tout de même que la saison dernière nous avions gagné le tournoi à Lesparre Médoc.

10- Loïc as-tu d’autres passions dans la vie ?
Outre ma passion rugby que je vis depuis ma jeunesse et ma passion pour ma famille, j’ai un goût particulier pour la musique.
Je joue de la guitare avec des amis et nous faisons régulièrement des " bœufs " lors des réunions amicales.

Merci Loïc pour ton expression passionnée et passionnante du monde de l’ovalie dans lequel tu es tombé dès ton enfance.


11- Bonjour Jamal, pouvons-nous faire connaissance ?
Jamal, je sais déjà par Arnaud et Loïc que tu es le père de Walid et que tu fais parti du trio depuis 4 saisons. Comme tes 2 autres partenaires tu seras à Gradignan le 25 mai pour recevoir ta validation de formation.
Merci Guy, je suis originaire du Maroc où j’ai fait mes études Universitaires. Aujourd’hui je travaille comme informaticien chez CONECTEO dans la recherche/développement.
Je suis marié et père de famille avec Walid mon fils de 9 ans, et le tout dernier arrivé, Amine qui a 5 mois.
Ancien footeux universitaire au Maroc puis à Bordeaux où je jouais libéro, j’ai découvert le rugby à la télé.
Walid a fait sa première expérience de foot au SAGC Football, dès l’âge de 6 ans, mais l’environnement des " stars " du club ne nous a pas convenu.
Dans la mesure où j’aime les sports de contact nous sommes venus au RC Cestadais où nous nous sentons très bien, lui et moi.
Comme papa accompagnateur, au début j’étais frustré sur le bord du terrain en constatant le manque de combativité des jeunes joueurs et j’ai donc décidé de répondre favorablement à l’invitation de Stéphane pour devenir Accompagnateur, puis Éducateur.
Au sein du trio, j’interviens plutôt sur l’aspect psychologique des enfants en traduisant la technique en un langage plus compréhensif et en insistant sur le développement de l’esprit d’équipe.
Une fois mon diplôme en poche, je suis prêt pour la saison prochaine avec Walid en 2° année.

Eh bien Merci Jamal, il ne nous reste plus qu’à aller faire la photo sur le terrain où les joueurs sont en train de ranger les affaires avant la douche obligatoire.




















En finissant son interview, Guy fera connaissance avec Franck Poupard, sur le départ pour aller soutenir les Cadets Nationaux U16 de l’Entente des Graves, disputant leur ½ finale à Roumazières-Loubert (16) contre Poitiers.
"Face à une équipe de Poitiers qui disposait de joueurs plus athlétiques que les nôtres, avec de gros gabarits sur toutes les lignes, nous perdons 7 à 10, avec 2 essais pour Poitiers et un essai transformé pour EDG, tous les points étant marqués en première période.
La seconde période, venteuse et pluvieuse, s'est pratiquement déroulée dans notre camp avec des assauts répétés de nos adversaires qui nous ont cantonnés dans nos 22m.
Ce qu'il faut retenir de ce match c'est la vaillance et l'abnégation constante de nos joueurs qui ont fait preuve d'une grande solidarité en défense et de courage. Ils ont essayé d'envoyer du jeu mais nous avons été privés de ballon par des adversaires plus lourds et plus physiques qui nous ont pilonné en permanence. Donc une deuxième mi-temps à zéro point.
Bravo à nos jeunes pour leur parcours. "


L’ARIÉ….JOIE profite de cet article pour faire un appel aux bénévoles.
Dans le cadre de son développement le Rugby Club Cestadais est à la recherche de bénévoles dans tous les secteurs, tant chez les jeunes, pour les encadrer ou les entrainer, que chez les Séniors.
Mais comme toute association, le fonctionnement a aussi besoin de bonnes volontés. Quelque soit vos disponibilités faites vous connaître et vous serez le ou la bienvenue.
Contact : 06 07 30 41 16  ou par mail  -  benevoles@cestasrugby.fr

D’autre part le RCC recherche, dans le cadre du Service Civique, un jeune homme ou une jeune fille,  âgé de 18 à 25 ans, de préférence déjà affilié à la FFR pour une durée de 10 mois maximum.
A compter du 1er septembre 2019 à raison de 35 heures hebdomadaires, la mission consistera en :
-Accompagnement sur les animations scolaires et extra-scolaires.
-Accompagnement sur les ateliers auprès des membres du club au niveau de l’École de Rugby.
-Aide à la préparation et à la mise en place de tournois jeunes (locaux, nationaux et internationaux).
Contact : Franck Poupard 06 14 57 39 66  franck.poupard@cestasrugby.fr

Dans ses prochaines interview, l’ARIÉ….JOIE continuera à faire le tour de l’École de Rugby en allant à la rencontre des Éducateurs en charge des enfants des catégories M12 et M14, pour finir par les M6, et une interview de fin de cycle avec Yannick LOTODÉ, dans son rôle de Référent Technique.
Merci à tous ceux et celles qui me consacrent leur temps pour expliquer leur rôle dans cette École de la Vie, celle où certains y apprennent à Espérer, Entreprendre, Persévérer et Réussir.

Guy l’ARIÉ….JOIE


Retrouvez les interviews précèdentes:
-C. Darguence
-JM Ledan
-C. Saubusse
-Les co-Présidents
-Franck & Thierry
-Stéphane & Paul
-Les M8
-Les M12