Afin de familiariser l’ensemble des licenciés du Rugby Club Cestadais avec les forces vives qui l’animent, l’ARIÉ….JOIE s’est entretenu un soir d’entraînement avec Christophe Darguence, l’entraîneur des Seniors, partageant la fonction avec Jean-Marie Ledan.
 
Chris, qui es-tu et d’où viens- tu ?
J’ai 48 ans, je suis marié, originaire de Preignac en Sud-Gironde, je réside dans le Libournais a un peu plus d’une heure de route de Cestas. Je travaille dans les services de l’équipement du Département de Gironde.
C’est ma 2° saison au RCC et ma 13° saison comme entraîneur dans différents clubs de la région bordelaise à Gradignan, Mérignac, Cadaujac et Pays Médoc en Fédéral 1 et 2.
J’ai touché mon 1er cuir à Langon où je fus champion de Côte d’Argent Cadet en 1986, j’ai joué à Grignols en 2° division mais aussi à Pauillac où j’ai embrassé le Bouclier de Champion de Côte d’Argent en 2001 avant la montée en National 3, club que je retrouve dans la poule 3 d’Honneur sous leur nouveau nom, Pays Médoc.
L’an dernier avec le RCC nous avons disputé la finale en Promotion Honneur d’Aquitaine, perdue par 10 à 9 contre St André de Cubzac, nous permettant d’accéder en Honneur, une première pour Cestas qui évolue ainsi dans l’élite régionale.

Après 5 matchs que penses-tu de ton équipe ?
Avec un potentiel de 65 joueurs Seniors, les 2 équipes évoluent cette saison avec 90 % du groupe présent la saison dernière. Elles découvrent le rugby des équipes de La Nouvelle Aquitaine issues de l’ancienne Ligue Périgord-Agenais où l’intensité physique a monté d’un cran, là où notre rugby est plutôt basé sur la " cavalerie " plein champ.
Autre caractéristique cestadaise, les joueurs viennent à 50 % de notre école de rugby démontrant la volonté des dirigeants de favoriser la formation et la promotion des joueurs issus du cru.
Après 5 matchs nous occupons la 7° place de la poule avec 8 points, grâce à un match gagné avec bonus et le grappillage de 3 bonus défensifs, démontrant le bon niveau atteint par le groupe, avec des défaites de justesse, celle à Villeneuve sur Lot étant un bon exemple avec un score étriqué de 33 à 29, tout en marquant 5 essais.
Quant à l’équipe Réserve elle occupe une brillante 5° place avec 12 points et la 2° place au total des points marqués, 121.
Les 2 équipes évoluent dans un excellent état d’esprit où " l’esprit famille " dynamise le respect des valeurs inculqué par les dirigeants dont l’investissement personnel mérite le respect.
Je suis vraiment très heureux d'être avec ce groupe seniors de Cestas, formé par des "bons mecs qui ne lâchent rien". J'apprécie vraiment d'avoir un bon Staff avec Cécilia Saubusse pour la préparation physique, Jean-Marie Ledan entraîneur/joueur des avants, Thierry Bonnefond entraîneur des avants de la B, Franck Volant entraîneur des 3/4 de la B, Stéphane Barrau pour la vidéo et Anthony Lataste pour la touche.
C'est un travail d'équipe à l'écoute de chacun.

Quels objectifs vous êtes-vous fixés avec le groupe et les dirigeants ?
Après notre superbe saison de l’an passé, nous avions des objectifs ambitieux pour cette nouvelle saison afin de nous qualifier pour les phases finales.
Malheureusement depuis le début de saison l’infirmerie est pleine, nous privant d’éléments titulaires dans toutes les lignes, au grand dam de Cécilia Saubusse, notre préparatrice physique, ex-internationale de rugby féminin avec 24 capes en équipe de France.
En conséquence nos objectifs ont été revus à la baisse pour se maintenir dans l’élite régionale, sachant que les 2 derniers du classement descendront en Promotion d’Honneur.
Mais surtout notre objectif est d’arrêté la spirale des blessés pour faire face à un calendrier à venir difficile, avec la réception dès dimanche prochain du 1er de la poule, les Landais de Labouheyre invaincus avec 5 victoires, puis un déplacement à Biscarosse le 11 Novembre, 3° de la poule.
Nous recevrons ensuite les Lot et Garonnais de Le Queyran le 18/11, pour effectuer 3 déplacements d’affilée à Le Passage, proche d’Agen, Pays Médoc et Cadaujac avant la trêve des confiseurs.
 
Chris, à tes yeux quelles sont les 2 règles les plus compliquées au rugby ?
Pour moi l’ARIÉ….JOIE, néophyte en matière rugbystique, même si j’ai joué en universitaire dans les années 70 à Toulouse, les règles ont beaucoup évoluées et sont devenues très complexes.
Oui tu as raison Guy, notre grande difficulté réside dans l’application non-uniforme de ses règles par le corps arbitral et une en particulier le « RUCK » qui peut être interprétée de façon très personnelle par l’arbitre du match : 
-L’objectif d’un ruck est de permettre aux joueurs de lutter pour le ballon qui est au sol et les joueurs impliqués dans toutes les étapes du ruck ne doivent pas avoir la tête et les épaules plus basses que les hanches en respectant une ligne de hors-jeu avec 3 joueurs minimum.
Quand le ballon a été clairement gagné par une équipe dans un ruck, et est disponible pour être joué, l’arbitre ordonnera « jouez-le », après quoi le ballon doit être joué et quitter le ruck dans les cinq secondes qui suivent cette instruction sinon la sanction sera une mêlée ordonnée.
L’autre règle est celle de " l’avantage ".
-La règle de l’avantage a pour but d’assurer une plus grande continuité du jeu en diminuant le nombre d’arrêts de jeu pour fautes. Elle encourage les participants à jouer au sifflet malgré les fautes de leurs adversaires.
L’arbitre est le seul juge pour décider si une équipe a obtenu un avantage ou non. Il a toute latitude de prendre les décisions qu’il veut. L’avantage peut être soit territorial, soit tactique.
L’avantage territorial implique un gain de terrain, l’avantage tactique implique la liberté pour l’équipe non fautive de jouer le ballon comme elle l’entend.
Si l’avantage ne se concrétise pas, l’arbitre sifflera et reviendra à l’endroit de la faute.
La non uniformité des appréciations peut poser des soucis avec l'arbitrage "PARFOIS" !

L’ARIÉ…..JOIE est tout nouveau au RCC, quels conseils lui donnerais-tu ?
Être à l’écoute et aller vers les gens. Pour moi qui suis aussi très récent au club j’y ai reçu un accueil des plus chaleureux, tant au niveau des joueurs que des dirigeants s’y investissant sans compter.
Toi qui arrives du foot saches qu’en matière de discipline, au rugby les sanctions sont plus sévères.
Par exemple si l’entraîneur est expulsé de son banc pour comportement anti-sportif, son équipe est aussi privée d’un joueur.
En matière de contestations de décisions, l’arbitre non content de mettre la pénalité 10 m au-delà de la faute, peut en plus délivrer un carton jaune au joueur avec 10 mn d’exclusion.
Et enfin chaque sanction matérialisée par un carton coûte cher au club, nécessitant de la part des entraîneurs des sensibilisations permanentes sur leur comportement face aux décisions des arbitres.

Pour le prochain match du RCC contre Labouheyre quels sont tes objectifs ?
Les Landais sont invaincus avec 5 victoires et habitués des phases finales en Honneur. Nous sommes conscients de la valeur de l’adversaire mais le match est à la maison et nous le jouerons à fond, les 5 essais marqués à Villeneuve dimanche dernier démontrent nos qualités dans la circulation du ballon.

Ma dernière question : Chris as-tu d’autres passions dans la vie ?
Oui ma famille, ma femme, mon fils de 15 ans et ma fille de 21 ans. Après mon infarctus à 41 ans j’essaie de lever le pied pour me mettre moins de pression sur les épaules.
Et puis je suis aussi " paloumayre " ce qui me permet, à l’époque du passage des palombes, de me vider la tête, un vrai dérivatif pour moi.

Son ami Pascal Rain a même dévoilé la stratégie qu’il concocte à l’orée des bois pour la servir dans le vestiaire à ses joueurs le dimanche : "restez tranquillement tapis dans votre en but, sans faire de bruit, puis lorsque l’adversaire s’approche, envoyez les filets " !

Merci Chris pour le temps que tu m’as consacré, j’irai à la rencontre la prochaine fois de ton alter-ego, Jean-Marie Ledan, l’entraîneur joueur chargé du huit de devant et ensuite, de celle qui gère la préparation physique, Cécilia Saubusse, sans oublier les Éducateurs de l’École de Rugby.
Bons préparatifs et à Dimanche pour le match contre Labouheyre où la pluie risque de rendre les évolutions plus difficiles.

Guy l’ARIÉ…..JOIE

Retrouvez les interviews précèdentes:
-JM Ledan
-C. Saubusse
-
Les co-Présidents
-Franck & Thierry
-Stéphane & Paul
-
Les M8
-Les M10